• 197

    Ça c'est fait
    Champions du monde

    La marée humaine
    ni pour protester
    ni pour pleurer ses morts

    Une folle ferveur
    unie
    colorée
    unique

    Cela coupe le souffle
    on se fiche du prétexte
    c'est la jeunesse qui prend sa place
    c'est un désir de joie
    plus fort que les douleurs

    Ajouter une étoile


  • Commentaires

    1
    Marc Bonetto
    Lundi 16 Juillet à 19:48

    Et le bonheur, et les facéties, et le bonheur facétieux des joueurs qui donnent encore plus de joie. Quel plaisir de les voir s'amuser comme des gosses !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :