• Du Campement, le 010 918

    D'une lecture en cours :
    Septembre est revenu comme si de rien n'était. Comme s'il n'avait pas tout emporté sur son passage à sa dernière visite. Comme quelqu'un avec qui on s'est foutu sur la gueule et qui revient frapper à votre porte quelques temps plus tard, ne dit pas bonjour, ne s'excuse en rien, et va directement vous taper une bière dans le frigo.
    (Camille Bordas)


  • Commentaires

    1
    Marc Bonetto
    Mardi 2 Septembre 2014 à 09:13

    Camille, elle connaît pas novembre. Avec son attirail de guerre, c'est pas une bière qu'il chourave, c'est toute la maison qu'il transforme en ruines. Face à un tel zigue, septembre est un enfant de choeur.

    Bonne journée, gente dame.

    Marc.

     

     

    2
    Mardi 2 Septembre 2014 à 20:34
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :