• Du Campement, le 251 014

    Ma chère Frangine,

    Une heure en plus,
    quelqu'un a eu une bonne idée,
    la mettre de côté,
    et la sortir au moment de la dernière.
    Quelques jours seule, pas de voyageurs prévus,
    Coloc Bingo est en vadrouille à Paname avec son Caganis
    (pas de marmaille à la maison pendant ces vacances (on ne m'a pas demandé mon avis)).
    Visite d'automne chez le coiffeur, ne jamais sous-estimer le pouvoir bénéfique de la futilité.
    Lecture au soleil de l'après-midi, John Pantoufle ronronnant sur les genoux, le silence tout autour - la royauté du monde est chose qui se gagne.
    La fée du bureau d'a côté m'a embarquée au théâtre, une bonne surprise, excellents comédiens, scénographie inventive, texte avec subtilité, fil sensible tenu jusqu'au bout, ne jamais sous-estimer le pouvoir nourrissant de la création
    J'espère un jour écrire une pièce, le théâtre est une écriture de la fertilité.
    Je me tiens de loin au courant des désespérances du monde, j'ai beaucoup à faire dans ma sphère immédiate, du travail sur la parole, l'émotion, la conscience, la culpabilité, l'honnêteté.
    Je m'amuse de cette expression je vois quelqu'un, ses deux sens ne racontent pas la même histoire.
    J'ai écouté Fat Freddy Drop sur tes conseils, comme tu as du te régaler à les filmer (je te lis nourrie).
    Je te ferais dire que certaines de tes phrases appellent la poésie, elle voit plus loin que le bleu de ses yeux
    Que la musique te soit douce.
    Bien à toi.

    Peace and be wild.
    Lady Day, nouvel horaire.

    P.S. Alicia Florrick for ever.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :