• Du Campement, le 280 714

    Ma chère Flore,

    Parfois les jours se mélangent
    s'enchantent
    des tablées de ripailles, de débats, de jeux, de rigolades.
    De discrets rois du monde autour de la table ronde.
    Une nouvelle table d'ailleurs, sous la tonnelle – troc des voisins qui déménagent aux vents d'Ouest.
    Une table en bois, toute en longueur (mais ronde d'âme), faite à la main, autour de laquelle peuvent s'asseoir plus de vingt convives.
    La table ajoutée au bout, en plastique, serait presque un affront.
    En ces temps de retrouvailles, les mots se baladent, virevoltent, forment des guirlandes, des chemins de table, rebondissent dans la prairie. D'un commun accord avec moi-même, j'ai décidé de les laisser libres et vagabonds, après tout ils ont également droit aux vacances.
    Que ta nouvelle maison te soit douce
    Bien à toi et à ton bel habitant.

    Love, Peace and be wild.
    Lady Day, détendue.

    En pièce jointe, la phrase du jour attrapée au vol en passant à côté d'une conversation.

    P.J. Il ne fume pas que des glaçons


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :