• L'écho du 18 octobre 2015

    Parfois ce sentiment
    que les mots nous échappent
    qu'ils s'absentent
    qu'ils fuient
    Il reste l'hypothèse
    que l'on n'ai rien à dire
    ou d'une autre façon
    Mais peut-être simplement
    ce froid humide
    ou cette pluie
    prescrivent le silence


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :