• Le courrier du dimanche

    Du Campement, le 141 214

    Ma chère Frangine,

    L'autre jour une image
    de mon bonheur d'Epinal,
    le givre dans la prairie
    qu'allume un solide soleil d'hiver
    écrire bien au chaud
    quelques phrases pour la route.
    Didi m'interroge, elle voudrait savoir ce que je veux, c'est une bonne question.
    Retour d'une vadrouille avec Rocky, petit séjour chez l'Etudiant, reçus en VIP, une soirée avec une vingtaine de jeunes gens, deviser avec la rédaction de Le Poing du monde nouveau qu'ils construisent, rigolades et shoot d'énergie nourrissante, j'aimerais connaître le QI au m2 dans la pièce.

    Celle là aussi de jeunesse emmerde le front national – avec les outils d'aujourd'hui.
    Ils sont la dernière génération à se souvenir des temps avant la révolution numérique.
    Ensuite nous sommes allés rende visite aux Hollandais, à la tendresse des vieilles amitiés,
    conversations autour de la dissidence.
    Je réalise que la résistance est passive, la dissidence est créatrice. Affaire à suivre.
    Au retour, conversations de cigarette digestive, l'urgence de la légèreté, les endroits où il fait bon vivre, le monde que nous ne portons pas sur nos épaules, nous réitérons notre allégeance à la voie joyeuse et débonnaire. Les yeux ouverts.
    Sinon, j'ai un rhume du diable que je soigne aux huiles essentielles et à coup de grogs, et je fais des rêves dans lesquels traîne souvent un homme (ça n'engage à rien).
    Prends soin de toi et fais-toi la vie douce.
    Love, Peace, and be Wild.

    Lady Day
    (au volant)

    Aujourd'hui c'est poésie en pièce jointe

    P.J. PAS VRAIMENT

    Il n'est pas franchement moche
    ni franchement dégueu
    ni totalement morbide
    ni entièrement pourri
    ni absolument financier
    ni fondamentalement intégriste
    ni intégralement fondamentaliste
    ni parfaitement politiqué
    ni tout à fait émétique
    mais ça reste
    un putain de monde
    à changer
    illico presto !

    (Eric Dejaeger)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :