• Le gala du 11 juin 2015

    Chaque soir à la même heure
    celle où le soleil s'en va
    les oiseaux du quartier
    se lâchent, s'envoient
    décuplent les trilles
    et les arpèges
    fracassent tout le récital
    comme un remerciement
    au jour
    vécu


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :