• Localisation – 20/02/17

    A ce jour,

    S'il est un extrême passible de gouverner,
    c'est celui du côté obscur de la force,
    l'autre est belles paroles, une image.

    Il ne s'agit pas de dire que j'existe
    – l'affaire est sérieuse,
    mais de choisir dans le panel
    (noter tout de même la carence d'estrogènes)
    l'ambiance et les compétences
    des cinq années à venir.

    Le clan des escrocs disqualifié depuis toujours,
    moins les extrêmes,
    reste 2.

    A suivre…


  • Commentaires

    1
    Marc Bonetto
    Mardi 21 Février à 19:24

    C'est un chouïa sibyllin ou je suis bouché comme la porte de Versailles en fin d'après-midi ?

    Votez printemps !, dixit Reiser, et il avait bien raison.

     

    Mes hommages, gente dame.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :