• Romance

    Impossible de dormir, les parois de la caravane chauffées au soleil blanc.
    La chaleur mais aussi ce sentiment, le cœur débordant.
    A la mi-lumière de la lune elle trouve la chaise longue - déçue que la nuit ne soit pas plus fraîche, elle s'allonge et regarde le ciel.
    Tout à coup,

    festival !
    A peine quelques secondes entre chaque fulgurance.
    Embouteillage d'étoiles filant à vive allure, chacune plus éclatante que l'autre.
    L'une d'elles, comme une boule de braises, a même suivi la ligne d'horizon.
    Elle pousse des cris, porte les mains à sa bouche,
    une enfant au feu d'artifice.
    Puis elle remercie,
    accepte humblement la royauté du monde.


  • Commentaires

    1
    helene
    Samedi 5 Août à 09:39

    ...merci ** ***

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :